Cambodge part 1 – Siem Reap

Day 1 – Passage de la frontière Cambodgienne

Ce matin, nous nous levons aux aurores direction Siem Reap au Cambodge. Nous partons à 8h et prenons d’abord un bateau pour rejoindre la gare de bus où nous arrivons à 9h puis nous attendons plus d’1h que le bus arrive. Le bus n’a de VIP que le nom. Il faudra même ouvrir les fenêtres pour faire partir la poussière qui rentre à l’intérieur. Je comprends finalement pourquoi il ne faut pas passer par les guest houses.

dav

Nous avions lu pas mal d’articles sur ce fameux passage de frontière Laos – Cambodge. Nous n’avons pas été épargnés. Nous avions d’abord laissé les photos d’identité dans un autre sac qui avait déjà passé la frontière, j’ai eu le droit à un tour de scooter pour aller les chercher au Cambodge sans visa… Puis je suis retourné au Laos pour les donner et payer 200 dollars pour le visa et les formalités. Ce petit oubli a bien failli nous coûter 2 dollars de plus par personne. On se demande bien pourquoi ils nous les demandent puisqu’ils nous prennent de toute façon en photo à la frontière. Ensuite, c’est le billet de 100 dollars considéré comme trop usé qu’ils n’ont pas voulu.

cof

Une fois passé la frontière, un des employés du bus nous crient de descendre. Le propriétaire de la guest house Nonsak nous avait bien confirmé que nous ne prendrons qu’un seul bus… Nous sommes donc arrêté au milieu de nulle part et là l’employé qui nous a demandé de sortir du bus nous demande de prendre un scooter pour aller chercher les 100 dollars (neufs) à l’ATM. Il nous demande bien entendu 2 dollars supplémentaires pour ce service. A ma remarque sur le fait que c’est un bon business bien organisé le gars me répondra que c’est le prix du service et qu’il ne gagne pas d’argent…

A mon retour, je remarque que quasiment toutes les autres personnes du bus sont parties visiblement en minibus. Nous attendons encore…

Quelques minutes plus tard, notre mini-van arrive avec 11 places pour 12 personnes et déjà chargé de sacs de nourritures (visiblement du poisson séché). L’odeur est difficilement tenable surtout pour quelqu’un qui sort de difficultés gastriques…

Le chauffeur s’arrêtera plusieurs fois afin de replacer les sacs et de rajouter des fauteuils (avec des planches de bois pour mettre le fauteuil à niveau) Je me suis fendu d’une remarque en leur indiquant que mathématiquement ça ne passerait jamais…

Arrivée à Siem Reap dans la soirée, nous regagnons enfin notre guest house. Et découvrons le paradis sur terre à la guest house Maison Damnak.

thumbnail_IMG_20190302_131938

thumbnail_IMG_20190302_132042

Day 2 – Découverte de la ville

Ce matin lever de bonne heure…. le voyage de la veille n’a pas du tant épuiser les filles que cela! Nous prenons un petit-déjeuner à la française dans notre guest house (pain au chocolat, croissants…) et en profitons pour discuter avec le propriétaire Guillaume. Il nous donne des tas de conseils pour les restaurants, la visite de la ville, les temples… nous finissons ce petit-déjeuner parés à découvrir Siem Reap!

Nous commençons donc la visite par le marché. Sur les conseils de Guillaume, mieux vaut y aller le matin car en fin de journée les odeurs peuvent être difficiles…. et bien déjà le matin nous ne trouvons pas cela évident!! Mais c’est un vrai plaisir d’y déambuler! Nous passons le reste de la matinée à errer dans la ville au gré de nos envies.

rbsh

Déjeuner au restaurant puis retour à la guest house pour la sieste et les devoirs. Entre le passage de frontière et le fait que certains cambodgiens tentent de nous arnaquer (les prix étant tous affichés en dollars, quand nous payons en devise locale ils rajoutent toujours quelques dollars au taux de change), Pierre espère que la visite au Cambodge ne se résumera pas à ça…. après le Laos et la Thaïlande où la confiance est reine, difficile d’atterrir dans un climat de méfiance.

Après le temps calme, nous profitons une petite heure de la piscine puis partons en direction du ticket office des temples d’Angkor. Encore une fois sur les conseils de Guillaume, nous partons acheter les billets 1 jour (il est possible de prendre des billets 1 jour / 3 jours ou une semaine. Les enfants ne paient pas) et profitons de l’entrée gratuite de 17h30 pour voir le coucher de soleil sur les temples. Nos tickets ne commenceront que réellement demain matin! Notre guide du jour est un jeune cambodgien très sympa nous lui donnons donc rendez-vous demain matin pour la suite du circuit.

Angkor wat sunset

DJI_20190302_173843

Day 3 Les temples d’Angkor

Ce matin, notre chauffeur de tuk-tuk est au rendez-vous et c’est parti pour la visite. Nous commençons d’abord par Angkor Wat. Ce temple est fantastique. Tout d’abord par sa grandeur mais aussi par le nombre de sculptures, gravures et détails qui l’ornent. Se dire que ce temple a traversé les siècles est assez incroyable.

Angkor wat temple

cof

Angkor Wat

Pour ce qui est du recueillement on repassera car il y a vraiment beaucoup de monde et comme d’habitude les filles font les frais des touristes voulant les prendre en photo. Cette fois-ci encore Clémentine répondra d’elle-même qu’elle ne veut pas. Nous serons tout de même obligé d’insister. Il n’y a rien de méchant dans l’envie de prendre une photo mais je peux comprendre que pour des enfants de 2, 5 ou 8 ans, cela puisse devenir pénible à la longue.

A la sortie du temple, nous croiserons plusieurs singes cherchant de la nourriture, l’un d’eux se rapprochera même dangereusement de Joséphine pour lui piquer son pain. Alexandra me fera d’ailleurs une superbe blague en me faisant croire qu’un singe a grimpé sur le sac à dos porte bébé. Cela me fera effectivement bondir car un singe est plus habile qu’un pickpocket et peut rapidement jouer avec vos lunettes ou votre téléphone sans jamais ne les rendre.

DJI_20190303_085008

Sur les conseils de notre chauffeur, nous nous arrêtons à un temple appelé Banteay Kdei un peu moins prisé des touristes ou du moins des cars de bus, le recueillement ou du moins l’ambiance nous amène à déambuler plus longtemps dans ce temple et nous permet de mieux prendre la mesure des monuments qui nous entourent et de l’histoire qu’ils portent. Ce temple a la particularité d’avoir été construit très vite et avec des techniques et des matériaux moins résistants que les autres temples. Il n’est donc effectivement pas en très bon état mais certains reliefs et statuts subsistent. Certains arbres ont envahi les pierres comme nous le verrons aussi dans le prochain temple Ta Prohn.

bsh

L’heure du déjeuner approchant, nous décidons de nous arrêter déjeuner rapidement. Le chauffeur nous dépose dans un restaurant qui ne figurera pas dans nos tops 10 mais qui a le mérite d’avoir un service aimable et efficace nous permettant de nous rendre rapidement au Ta Prohn.

DJI_20190303_105443

Le Ta Prohn. Je pense que ce temple possède une atmosphère particulière mais nous ne pourrons malheureusement pas la capter. En effet, ici aussi il y a beaucoup de monde. Le lieu est superbe, le temple étant envahi d’arbres anciens aux racines tentaculaires. Certains touristes n’hésiteront malheureusement pas à pousser les enfants pour prendre la photo les premiers.

rbsh

rbsh

Nous partons enfin pour le Bayon, édifice encore impressionnant composé de plusieurs niveaux et d’une sorte de tour centrale et de tours secondaires présentant notamment des visages sculptés dans la pierre. Ici, la visite sera plus calme, nous tombons visiblement sur un bon créneau car nous pourrons déambuler facilement et librement sans être entouré d’une horde de touristes. Petite anecdote, nous profiterons de ce temple pour nous perdre. Nous passerons ainsi chaque groupe (Joséphine et moi et le reste de la troupe avec Alex) à nous chercher mutuellement pendant plus de 45 minutes.

rbsh

bsh

Une fois cette visite terminée, nous repartons à notre hôtel pour nous baigner avant le dîner. Dîner que nous choisissons français. Nous tomberons sur un restaurant fort sympathique mais où le réassort de fromage et viande n’aura pas été fait ce jour. Quelle déception, on avait déjà choisi notre camembert ou notre tartiflette (oui oui même à 40 degrés on l’aurait fait). Nous commanderons Khmer. Alexandra ne touchera pas son aubergine à cause de la sauce qu’elle n’a précédemment pas digérée. Cela nous vaudra une question de la serveuse et une réduction sur l’addition. En effet, la serveuse considérera que c’est de sa faute si Alex n’a pas mangé. Nous lui expliquerons qu’il n’en est rien et que nous paierons le plat dans la mesure où nous avons voulu goûter, nous avons testé. Assez hallucinant de voir ça, je n’imagine pas un garçon de café parisien faire ça! Nous finirons le repas par des profiteroles: mais que c’est bon!!!! 😉

mde

Day 4: Siem Reap village et coucher de soleil

Clémentine: « Ce matin, nous sommes allés au musée du cambodge en tuk-tuk.

cof

Nous avons vu des belles tenues traditionnelles cambodgienne.

mef

Au musée de cire, nous avons vu des belles robes traditionnelles, nous avons été dans un tuk-tuk.

Ce midi, après le musée, nous sommes allés dans un restaurant Français, nous avons pris un petit plateau de fromage et un autre de jambon ainsi que des yaourts natures et un à la vanille. A la sieste de Jojo, quand nous sommes rentrés à l’hôtel Jojo a dit « pas gogo » (pas dodo). »

Après la sieste de Joséphine nous partons en direction du Wat At Vir, ce temple, plus ancien encore que ceux d’Angkor nous permet là aussi un certain recueillement.

Nous partons ensuite pour la colline de Phnom Krom permettant de profiter d’un superbe coucher de soleil sur les rizières et la ville de Siem Reap. Nos billets des temples d’Angkor étant expirés nous attendrons 17h30 avant de pouvoir monter. En arrivant en haut de la colline, (en nage car je porte Joséphine et il fait 36 degrés) nous découvrons un ancien temple puis le panorama grandiose sur les rizières, le lac Tonle Sap et Siem Reap. Nous ne sommes pas très nombreux à profiter de ce magnifique spectacle qu’offre la nature, seulement quelques amoureux Cambodgiens et quelques touristes avisés.

IMG_20190304_180923

sdr

De retour à l’hôtel, nous profitons de la piscine pour nous baigner. Nous aurons le droit comme d’habitude aux « elle a tiré la couette », « elle m’a touché » qui ont tendance à nous crisper. Au dodo les minots !!!

bsh

On vous laisse visionner notre semaine en vidéo! Départ pour Battambang!

3 commentaires sur “Cambodge part 1 – Siem Reap

Ajouter un commentaire

  1. Les racines des fromagers ont fait beaucoup de dégâts mais il y a encore des. Merveilles à visiter de préférence très très tôt le matin . Vous êtes tous superbes l’air en forme et les piscines pas mal …’.’plein de bisous Oma

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

  2. Avant mon programme quotidien à Valbonne me voici donc visitant les temples sous une chaleur moite et dans le calme d’un joli début de soirée ……c’est dépaysant ……

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :